A la une cela : La Haute cour de justice valide l’expulsion des clandestins au Rwanda

Sur cette publication, un tout nouvel encart qui va grossir notre revue de presse sur « la justice ».

Son titre séduisant (La Haute cour de justice valide l’expulsion des clandestins au Rwanda) en dit long.

Identifié sous la signature «d’anonymat
», l’écrivain est reconnu comme quelqu’un de sérieux pour plusieurs autres éditoriaux qu’il a publiés sur le web.

Il n’y a pas de raison de douter de la fiabilité de ces révélations.

L’encart a été publié à une date mentionnée 2022-12-19 03:22:00.

Lundi matin, La Haute cour de Londres a jugé « légal » le projet très controversé du gouvernement britannique d’expulser au Rwanda les demandeurs d’asile de toutes origines arrivés illégalement au Royaume-Uni, accordant ainsi au gouvernement conservateur une grande victoire.

« La cour a conclu qu’il est légal pour le gouvernement britannique de mettre en place des dispositions pour envoyer des demandeurs d’asile au Rwanda et que leur demande d’asile soit examinée au Rwanda plutôt qu’au Royaume-Uni », selon un résumé du jugement publié par la Haute Cour. Celle-ci a estimé que les dispositions prévues par le gouvernement ne contreviennent pas à la Convention sur les réfugiés.

Depuis le début de l’année, environ 45.000 sont ainsi arrivés sur les côtes anglaises, contre 28.526 en 2021. Et quatre migrants, dont un adolescent, sont morts en tentant cette traversée le 14 décembre. En avril, le gouvernement de Boris Johnson a conclu un accord avec le Rwanda pour expulser vers ce pays des demandeurs d’asile arrivés illégalement sur le sol britannique. Une politique destinée à décourager les traversées illégales de la Manche.

Les expulsions n’ont pas encore eu lieu

Aucune expulsion n’a encore eu lieu – un premier vol prévu en juin a été annulé après une décision de la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) –, mais le gouvernement de Rishi Sunak poursuit cette politique. Début octobre, la très à droite ministre de l’Intérieur Suella Braverman avait partagé son « rêve » pour Noël : « voir (…) un avion décoller pour le Rwanda ».

Cette décision a lieu à la suite des recours d’associations d’aide aux migrants, comme Care4Calais, Detention Action et Asylum Aid ainsi que du syndicat du service public PCS. En septembre, avant le début de l’audience, le secrétaire général du syndicat PCS Mark Serwotka avait jugé l’expulsion de migrants vers le Rwanda « non seulement immorale mais illégale ». Il avait exhorté le ministère de l’Intérieur à « abandonner son approche hostile envers les réfugiés ».

Bibliographie :

Chansons choisies d’Eugène Imbert/Laissez passer la justice de Dieu,Clicker Ici . Disponible dans toutes les bonnes bibliothèques de votre département.

Justice populaire,Ouvrage . A emprunter en bibliothèque.

Photographie/Sociétés et Organisations/Éditeurs de cartes postales/André Boucher,Clicker Ici .

Author: Isabelle LOUBEAU